Foire aux questions

Le bénévolat est une activité non rétribuée et librement choisie qui s’exerce au sein d’une association sans but lucratif (a.s.b.l.), d’une organisation non gouvernementale (ONG), d’un syndicat ou d’une structure publique. Le bénévolat est accessible à toute personne, répond aux besoins de la société et favorise l’intégration ainsi que la participation sociale.

Le bénévolat et le service volontaire sont deux formes d’engagement personnel :

  • Le bénévolat se définit comme une activité libre, exercée par une personne en dehors de son temps professionnel, familial et qui ne donne lieu ni au versement d’une compensation financière, ni à une assurance sociale particulière. Le bénévolat ne dispose pas de statut juridique au Luxembourg.
  • Le service volontaire se situe entre le bénévolat et le salariat et s’inscrit dans un cadre juridique donnant une protection sociale aux personnes volontaires ainsi que la possibilité de percevoir une indemnité.

Le service volontaire s’adresse à des jeunes âgés de moins de trente ans de s’investir dans un projet bien défini et d’intérêt général de son choix à temps plein pour une durée déterminée qui, en principe, ne peut être inférieure à 3 mois et supérieure à 12 mois.

Il s’agit d’une opportunité d’apprentissage et d’orientation par l’expérience pratique, qui aide à développer les idées et les talents, qui permet d’être avec d’autres jeunes, tout en collaborant avec des professionnels au niveau national et international.

Le service volontaire des jeunes est réglé par la loi du 31 octobre 2007, conférant entre autres de nombreux avantages aux volontaires comme un argent de poche, une indemnité de subsistance et l’affiliation aux assurances sociales.

Le Service National de la Jeunesse est l’organe de coordination des services volontaires et propose des programmes de service volontaires différents.

Etre bénévole signifie donner une partie de son temps libre à une association. Aussi, le bénévole peut être lycéen, étudiant, salarié, chef d’entreprise, demandeur d’emploi, retraité, etc. Les personnes mineures qui adhèrent à une association sont supposées avoir reçu l’accord écrit de leurs parents ou tuteurs au moment de l’adhésion.

Ce que n’est pas un bénévole ?

  • Un bénévole n’exerce pas une activité d’entraide familiale ou amicale ;
  • Un bénévole n’est pas un salarié dans le sens où il n’a ni contrat de travail, ni rémunération, ni lien de subordination juridique avec l’association ou l’organisation avec laquelle il réalise son bénévolat ;
  • Un bénévole n’est pas un volontaire.

Il existe plusieurs formes de bénévolat :

  • Le bénévolat associatif qui est le plus important avec plus de 14 000 associations au Luxembourg.
  • Le bénévolat dans des organisations non lucratives, autres que les associations : partis politiques, syndicats, municipalités, etc.
  • Le bénévolat dit de proximité incluant l’aide d’urgence (pandémie, catastrophe naturelle, canicule…) et l’entraide de proximité (faire les courses de son voisin malade…).

Je me mets en action !

Découvrir les associations ou consulter les offres de missions bénévoles.

Pour réussir son engagement bénévole, il est important de s’impliquer à son rythme et de préciser à l’association avec laquelle vous souhaitez vous engager le temps que vous pourriez lui consacrer :

  • Pour une moyenne ou longue durée, il s’agira d’un engagement régulier
  • Pour une courte durée, il s’agira d’une mission ponctuelle ou d’un événement « one-shot »

Vous restez libre de choisir la façon de vous engager en fonction de vos disponibilités :

  • Au quotidien : en journée, le soir, en semaine et/ou le weekend
  • A des moments précis de l’année : durant les vacances et/ou les jours fériés, à Noël, l’été…
  • Lors de missions d’urgence : pandémie, catastrophe naturelle, canicule…
  • Les jours et heures sont à convenir réciproquement entre le bénévole et l’association

Le bénévolat, ce n’est pas seulement se rendre utile pour les autres. C’est aussi vous enrichir humainement en vous impliquant, aux côtés d’autres bénévoles et des bénéficiaires de l’association, dans des actions qui ont du sens.

Pour réussir son engagement bénévole, il est avant tout important de s’épanouir personnellement et de s’impliquer dans une association et une mission qui correspond à ses attentes.

Quelques exemples de questions à se poser avant de débuter :

  • Quelle est ma motivation à devenir bénévole (défendre une cause, découvrir un nouveau domaine, acquérir une compétence, avoir une vie sociale, partager un talent ou une passion…) ?
  • Quelle est le domaine d’action qui suscite mon intérêt (sport, la culture ou les loisirs, l’humanitaire, la santé, l’action sociale, la défense des droits, la défense de l’environnement et la biodiversité, l’éducation…) ?
  • Quels types d’activités serais-je prêt à effectuer ? Est-ce-que je m’oriente davantage vers des activités de terrain (accompagnement, écoute, collecte / distribution…) ou de soutien à l’association (administratif, informatique, comptabilité…)
  • Pour quels publics ai-je envie d’agir (petite enfance, jeunesse, adultes, seniors, personnes handicapées, malades, réfugiées ou défavorisées…) ?
  • Dans quel rayon géographique suis-je prêt à me déplacer aux alentours de mon domicile ou de mon lieu de travail ?
  • Quelles sont les associations qui répondent à mes attentes (valeurs partagées, initiatives et réussites, gestion des bénévoles, possibilités de formations ou de participation à la prise de décisions, événements de convivialité…) ?
  • Quel temps suis-je prêt à consacrer à une association (fréquence, jours, heures) ?
  • Sous quelle forme voudrais-je apporter ma contribution (en présentiel ou en e-bénévolat, en autonomie ou en équipe…) ?

L’Agence du Bénévolat accompagne votre envie d’engagement bénévole en vous permettant de :<:p>

  • Recevoir des propositions d’offres de missions bénévoles,
  • Découvrir les associations et leurs activités,
  • Demander un rendez-vous individuel avec un membre de notre équipe,
  • Bénéficier de conseils pour réussir votre engagement bénévole,
  • Participer à des formations et événements autour du bénévolat.

Inscrivez-vous et faites partie de la communauté des personnes qui s’engagent !

Se sentir utile et faire quelque chose pour autrui est le moteur des bénévoles, lesquels s’impliquent dans des domaines d’activité aussi divers que le sport, la culture ou les loisirs, l’humanitaire, la santé, l’action sociale, la défense des droits, la défense de l’environnement et la biodiversité ou encore l’éducation.

Devenir bénévole, c’est ouvrir le champ des possibles :

  • Etre utile à la société
  • Défendre une cause
  • Occuper son temps libre
  • Avoir une vie sociale
  • Acquérir une compétence
  • Apprendre de nouvelles choses
  • Pratiquer et partager un talent ou une passion…

Il n’existe pas de statut juridique pour le bénévole au Luxembourg. Le bénévole n’est pas lié à l’association par un contrat de travail, mais par une sorte de « contrat moral » recommandé mais non obligatoire.

Télécharger le modèle de convention entre bénévole et association

Le bénévole ne perçoit pas de rémunération. Il peut seulement être dédommagé par l’association des frais induits par son activité (déplacement, formation, etc.).

Le bénévole n’est pas soumis à une subordination juridique vis-à-vis de l’association pour laquelle il accomplit son activité. Il est en revanche tenu de respecter les statuts de l’association, son éventuel règlement intérieur, ainsi que les normes de sécurité des locaux et/ou du domaine d’activité de l’association.

Le bénévolat est un acte libre, donc par nature non obligatoire. Si dans le cadre de vos études, vous optez pour un stage dans une association, rien ne vous empêche de vous engager, en termes de motivations et de temps, au-delà de vos strictes obligations de stagiaire. Vous découvrirez ainsi ce qu’est l’engagement et aurez légitimement le droit de vous considérer comme « bénévole » !

Oui, vous pouvez librement devenir adhérent d’une association et y être bénévole, sans autorisation préalable de vos parents.

Des associations accueillent beaucoup de jeunes. Il s’agit de :

Généralement, les associations ont souscrit une « assurance responsabilité civile » qui couvre les actes des bénévoles et ceux des responsables de l’association à l’égard des bénévoles. Etant donné qu’il n’y a pas d’obligation légale, il faudra s’en assurer auprès de la structure choisie dans le cadre de votre bénévolat.

Il n’existe aucune condition de nationalité pour faire du bénévolat. Un étranger, même non européen, dès lors qu’il est en situation régulière, peut être bénévole dans une association. Néanmoins, la pratique des langues usuelles du pays, à rappeler, le luxembourgeois, l’allemand, le français et l’anglais facilitent la communication et l’intégration au sein des associations.

Chaque année, généralement lors de la Journée Internationale du Bénévolat qui a lieu le 5 décembre, l’Agence du Bénévolat remet le Prix du Mérite du Bénévolat, prix symbolique qui honore un bénévole représentant l’ensemble des personnes engagées dans le secteur d’activité défini pour l’année en cours. Une belle occasion de souligner la précieuse contribution de nombreux bénévoles actifs au Luxembourg.

Le 5 décembre, l’Agence du Bénévolat organise les Assises du Bénévolat. Une opportunité offerte aux bénévoles et aux associations de se rencontrer, d’échanger, de construire ensemble de nouvelles idées et de célébrer l’engagement bénévole associatif.

  • Le bénévole se livre à une activité désintéressée dans le cadre de son temps libre qui ne donne lieu ni au versement d’une compensation financière, ni à une assurance sociale particulière (le bénévolat ne dispose pas de statut juridique au Luxembourg). Son engagement peut être ponctuel ou régulier mais il n’y consacre pas l’essentiel de son temps.
  • Le volontaire bénéficie d’un cadre juridique lui donnant une protection sociale ainsi que la possibilité de percevoir une indemnité. Le volontaire, âgé de moins de trente ans, s’investit dans un projet bien défini et d’intérêt général de son choix à temps plein pour une durée déterminée qui, en principe, ne peut être inférieure à 3 mois et supérieure à 12 mois. En savoir plus sur le volontariat

L’Agence du Bénévolat accompagne votre recherche de bénévole en vous permettant de :

  • Publier vos offres de missions bénévoles sur son site internet,
  • Présenter votre association et ses activités sur ses canaux digitaux,
  • Recevoir les coordonnées de bénévoles potentiellement intéressés à vous rejoindre,
  • Rencontrer des bénévoles lors de nos événements et rencontres thématiques,
  • Participer à des formations afin d’acquérir et de fidéliser vos bénévoles actuels et futurs.

Inscrivez-vous et faites partie de la communauté des acteurs de terrain qui s’engagent !

Le bénévole ne perçoit pas de rémunération. Il peut seulement être dédommagé par l’association des frais induits par son activité (déplacement, formation, etc.).

Le bénévole n’est pas soumis à une subordination juridique vis-à-vis de l’association pour laquelle il accomplit son activité. Il est en revanche tenu de respecter les statuts de l’association, son éventuel règlement intérieur, ainsi que les normes de sécurité des locaux et/ou du domaine d’activité de l’association.

Un chômeur indemnisé par l’Adem peut exercer une activité bénévole sans perdre le bénéfice de ses allocations à condition toutefois de rechercher activement un emploi. Le bénévolat peut répondre à des besoins sociaux pour un demandeur d’emploi et constituer des opportunités : sentiment d’utilité, lien social, maintien et/ou développement des compétences, réorientation professionnelle, etc.

Oui, un mineur peut librement devenir adhérent d’une association et y être bénévole, sur autorisation préalable de vos parents.

Oui, il n’existe aucune condition de nationalité pour faire du bénévolat ! Un étranger, même non européen, dès lors qu’il est en situation régulière, peut être bénévole dans une association. Le bénévolat représente un moyen de communiquer, d’améliorer leur niveau dans les langues usuelles du pays et de favoriser leur intégration.

Généralement, l’« assurance responsabilité civile » souscrit par les associations couvre les actes des bénévoles et ceux des responsables de l’association à l’égard des bénévoles. Le mieux reste de confirmer ce point avec votre assureur et de faire ajouter cette condition si nécessaire malgré qu’il n’y pas d’obligation légale en ce sens.

L’intégration des bénévoles, de l’analyse des besoins de l’association à l’évaluation de la collaboration, comporte six étapes clés :

1. Clarifier ses besoins

Mise au point d’un organigramme comportant les professionnels et les volontaires afin de dégager les besoins et les fonctions à pourvoir et déterminer le profil des personnes qui devraient les assumer.

2. Recruter

L’entretien de sélection qui est un moment incontournable d’ajustement entre l’offre et la demande, entre les motivations et les postes à pourvoir.

3. Accueillir et intégrer les bénévoles

Moment crucial où l’on intègre le bénévole dans un service, un groupe et un ensemble plus large. Rencontre importante pour « contractualiser » l’accord des deux parties.

4. Former les bénévoles

Le dispositif existant ou à mettre en place pour outiller les bénévoles et aussi affirmer leur appartenance à l’ensemble de l’association et à la mission générale.

5. Fidéliser et encadrer les bénévoles

Les gestes et signes nécessaires à conserver le lien entre le bénévole et l’association et à rendre pérenne dans la mesure du possible la collaboration.

6. Evaluation de la relation, structuration et valorisation du bénévolat

Instant de rencontre entre un responsable (professionnel ou bénévole) et le bénévole lui-même pour faire un bilan du parcours et de la collaboration entre les deux parties. Moment privilégié pour réajuster la mission, les tâches et la place du bénévole dans l’ensemble.

L’Agence du Bénévolat accompagne les associations souhaitant s’inscrire dans un processus de vérification pour obtenir le label de qualité « BÉNÉVOLAT » de l’excellence en matière de gestion du bénévolat. Offrir des conditions favorables aux bénévoles dans une démarche continue d’amélioration permet de différencier votre association en tant que « The place to be », de d’acquérir et de fidéliser vos bénévoles actuels et futurs pour soutenir et développer vos activités.

Pour plus d’informations sur le label de qualité « BÉNÉVOLAT », contactez-nous.

Chaque année, généralement lors de la Journée Internationale du Bénévolat qui a lieu le 5 décembre, l’Agence du Bénévolat remet le Prix du Mérite du Bénévolat, prix symbolique qui honore un bénévole représentant l’ensemble des personnes engagées dans le secteur d’activité défini pour l’année en cours. Une belle occasion de souligner la précieuse contribution de nombreux bénévoles actifs au Luxembourg.